7 astuces pour prendre confiance au volant

L’amaxophobie, ça vous parle? Il s’agit de la peur excessive et irrationnelle de conduire. Elle représente presque 5% des possesseurs du permis de conduire, et découle souvent d’un traumatisme au volant dont les symptômes doivent être traités par une thérapie comportementale adaptée.

Que vous n’ayez jamais conduit, que vous ayez quelques heures à votre actif ou finissiez vos dernières leçons avant le jour J, vous vous heurtez peut-être à un manque de confiance au volant. Rassurez-vous, il est fort probable que celui-ci ne relève pas de l’amaxophobie.

Les témoignages d’élèves d’auto-école fusent à propos du manque de confiance en soi. Cela peut être une angoisse, un trop-plein de stress et d’émotions, voire une phobie comme on l’a vu. Pourtant, être à l’aise au poste de conduite est un facteur primordial dans le bon déroulement de votre formation, et plus particulièrement dans la réussite de l’examen du permis de conduire.

En bref, quelle que soit votre avancée vis-à-vis du permis de conduire, les 7 astuces qui suivent vont vous apporter sérénité et contrôle au volant. Pas de craintes : nul besoin d’hypnose ou de thérapie par un psychologue. Alors attachez votre ceinture, prenez une grande respiration, et c’est parti…

 

Astuce 7. Le mindset : vous êtes là pour apprendre!

Bien souvent, les élèves veulent trop bien faire, et chaque remarque faite par le ou la monitrice est vécue comme une défaite. Mais pourquoi s’attendre à ce que votre conduite soit parfaite alors que vous n’avez pas encore votre permis de conduire? Et même dans le cas de conducteurs expérimentés, les erreurs sont possibles. Alors oui, cela peut sonner rébarbatif mais on ne cessera de le répéter : l’erreur est humaine!

Une fois que vous aurez intégré ce principe, vous serez automatiquement plus détendu au volant. Vous prendrez les remarques des moniteurs pour ce qu’elles sont : des opportunités pour progresser.

Oui, la conduite en auto-école n’est pas nécessairement un mauvais moment à passer, et à La Navette on en sait quelque chose…

 

 

 

Astuce 6. Vous sentir bien dans votre auto-école

Le mindset positif, c’est bien. Le mindset ET l’environnement positifs, c’est mieux!

À l’école, vous avez bien plus de facilité et de motivation à suivre un cours sérieusement si vous vous entendez bien avec votre professeur, et si vous aimez sa façon d’enseigner. Eh bien pour une auto-école, c’est exactement la même chose. Si vous vous sentez bien et avez l’impression d’être encadré par une équipe de professionnels bienveillants, impliqués dans votre apprentissage, cela vous conditionnera très fortement à réussir.

Pour l’instant, la formule de la confiance en soi n’a pas l’air bien difficile, n’est-ce pas? 😉

 

Astuce 5. Continuez à réviser votre code!

Oui, on sait ce que vous allez dire : mais qu’est-ce que le code a bien à faire avec la confiance au volant?

Eh bien, la réponse est : à peu près tout !

En effet, le code de la route est demandé avant de commencer l’apprentissage pratique au permis de conduire, et c’est pour une raison évidente : vous devez être capable de reconnaître et vous adapter à toutes les situations sur les routes. Et cela passe par la connaissance des différents éléments de signalisation, les limitations de vitesses, les équipements du véhicule, etc…

Même si tout cela peut vous sembler maîtrisé, notamment parce que vous avez déjà obtenu votre code, il est bon de se replonger dans ses leçons de temps en temps. Faites quelques séries de code chaque semaine, revoyez la signalisation si vous n’êtes pas capable de lire un panneau lors d’une heure de conduite. Qui sait : peut-être que cela vous épargnera plus d’une erreur évitable le jour J…

 

Astuce 4. Échangez avec vos moniteurs et monitrices

N’oubliez pas : vous êtes là pour apprendre. Et quoi de mieux pour apprendre que d’écouter et d’appliquer les consignes de vos moniteurs et monitrices? Spoiler alert : il n’y en a pas. 🤪

Allez même plus loin : posez leur des questions spontanément, demandez ce que vous pouvez améliorer, mais également ce que vous faites bien. Alors ok, vous n’aurez pas de point bonus le jour de l’examen. Mais vous connaîtrez sûrement les bonnes pratiques qui, elles, vous apporteront des points au permis.

 

Astuce 3. Renseignez-vous sur le déroulement de l’examen

Le moment le plus important de votre formation à la conduite est bien évidemment le jour où vous passez l’examen. Vous devez vous présenter en sachant ce que l’on attend de vous, et en connaissant les erreurs qui peuvent être éliminatoires. Cela vous enlèvera peur, stress et anxiété, croyez-nous!

D’où l’intérêt de réviser son code régulièrement, et de discuter avec votre moniteur. Ils sauront ce qui est susceptible de vous éliminer, alors écoutez-les attentivement. Mais prenez également l’initiative de regarder le contenu de l’épreuve par vous-même, notamment la partie théorique. On vous demande encore un petit effort mais promis, il n’y a rien de bien difficile. 😇

 

Astuce 2. Maîtrisez la mécanique de votre véhicule

Non, ne vous inquiétez pas, on ne vous demande pas de savoir changer une courroie de distribution ou de remplacer des plaquettes de frein. Loin de là…

Ce que vous devez maîtriser, en revanche, ce sont 3 éléments indispensables au poste de conduite :

  • le volant : sachez bien positionner vos mains, restez souple dans votre conduite.
  • les pédales : dosez correctement l’accélérateur, le frein, et l’embrayage.
  • la boîte de vitesses : passez les vitesses et rétrogradez au bon moment.

En somme, rien de sorcier. Mais la maîtrise demande de l’exercice et de la pratique. Et de la pratique, vous en aurez avec vos heures de conduite.

 

Astuce 1. Sachez anticiper

On vous le répétera à maintes reprises durant votre formation : anticipez. Et c’est pour une raison bien précise : anticiper, c’est se protéger et protéger les autres. Pas de place à la panique en voiture!

L’anticipation permet de diminuer le temps de réaction. En d’autres termes, si vous anticipez une situation potentiellement dangereuse, vous aurez plus de temps pour y réagir. Et bien souvent, sur la route et l’autoroute, l’accident se joue à quelques secondes près. Pas de phobie ni craintes des accidents, mais le sujet étant sérieux, il faut en avoir conscience en conduisant.

Prenez l’habitude d’anticiper en gardant un regard attentif et mobile sur les routes et autoroutes, en regardant loin devant vous. Veillez également à bien respecter les distances de sécurité avec les autres usagers. Encore une fois, ce n’est pas pour rien que l’on vous recommande de réviser régulièrement votre code… 😉

 

 

En bref, ces 7 astuces vous permettront de considérablement augmenter votre confiance au volant. Comme mentionné précédemment, cela passe par une formation qui vous est adaptée. Et bonne nouvelle : vous avez bien atterri avec La Navette… 🚀

 

A lire aussi :
  • Obtenez le code rapidement avec La Navette !

  • Le stationnement en bataille : Quelques conseils !

  • Tout savoir sur les questions permis de vérifications

  • Réserver sa date d’examen avec Candilib

  • Réussir sa marche arrière en ligne droite

  • Conseils et astuces pour ne pas stresser le jour du permis

  • Réussir son code de la route en moins d’une semaine

  • Tout savoir sur la conduite accompagnée à Paris

  • Déroulement permis : tout savoir sur l’examen

  • Combien de temps faut-il pour obtenir le permis de conduire ?

  • Top 10 des fautes éliminatoires à l’examen du permis

  • Comment faire demi-tour en 3 temps ?

  • Permis boîte auto vs boîte manuelle : que choisir ?

  • Comment faire un créneau du 1er coup ?