Conseils et astuces pour ne pas stresser le jour du permis

Même si vous pensez être prêt, le stress peut vous paralyser et vous faire échouer à votre examen du permis de conduire. C’est d’ailleurs une des principales raisons d’échec. Le stress est une réaction normale, tout individu éprouve du stress dans certaines situations, mais il faut s’assurer de le transformer en stress positif.

La nature du stress relative au permis

Si c’est la première fois que vous passez votre examen, vous êtes confronté à une situation nouvelle. Cet environnement inconnu vous angoisse et vous pouvez seulement l’imaginer.

Au contraire, si vous l’avez déjà passé et avez échoué, vous savez ce qui vous attend. Vous avez peur de refaire les mêmes erreurs. De plus, vous subissez une pression liée au regard des autres. C’est pourquoi il n’est pas forcément utile de prévenir votre famille ou vos amis que vous passez votre permis ce jour-là. Cela vous enlèvera une pression supplémentaire.

Quelles sont les conséquences du stress ?

Les conséquences du stress en conduite sont multiples et souvent très gênantes.

Déconcentration : Lorsque vous êtes stressé vous n’êtes plus concentré sur ce que vous faites. Vous n’êtes plus focalisé sur votre examen et votre conduite, mais sur des petites choses inutiles. Vous risquez d’être perdu dans vos pensées et de ne même plus entendre les consignes de l’inspecteur. L’information va arriver jusqu’à vous mais vous ne serez pas capable de l’analyser.

– Regard fixe : Avec le stress, votre regard se fige trop devant, vous oubliez de regarder vos rétroviseurs !

– Déconnexion de votre corps : Le stress vous donne l’impression de déconnexion entre votre corps et votre tête. Vous pensez faire les choses, mais vous êtes incapable de les faire avec votre corps. Vous êtes spectateur de votre conduite.

Toutes ces conséquences ont un impact négatif sur votre conduite et vous risquez d’échouer à l’examen car vous ne contrôlez plus votre corps et vos émotions. D’où l’importance d’arriver serein et détendu à l’examen …

Astuces pour diminuer le stress avant l’examen

  • Être prêt : vous devez vous présenter à l’examen lorsque vous vous sentez prêt et à l’aise au volant. Vous devez être convaincu au plus profond de vous même que vous êtes capable et que vous allez réussir ! Faites de la projection positive. Vous répéter mentalement que vous allez réussir et que tout va bien se passer va grandement vous aider à avoir confiance en vous.
  • Dédramatiser : sur 1 600 000 candidats annuels, 800 000 ont leur permis du premier coup, vous pouvez le faire, vous êtes un candidat comme un autre !
  • S’entraîner : pendant votre stage à l’auto-école, demandez à votre moniteur de faire au moins un examen blanc sur le centre d’examen. Vous connaîtrez les pièges à éviter et cela vous rassurera d’avoir déjà de l’expérience le jour J.
  • Respirer : faites des exercices de respiration. En effet, c’est une technique de relaxation qui va diminuer votre anxiété. Fermez les yeux, écoutez votre respiration, inspirer et expirer longuement, doucement, plusieurs fois d’affilée. Il existe de nombreuses applications et vidéos pour vous aider à atteindre cet état paisible.
  • Prenez soin de vous : la veille, mangez sain et équilibré et éviter tous produits excitants comme l’alcool ou le café qui pourraient vous empêcher de bien dormir.
  • Au cours de l’examen, vous pouvez faire le lien entre le présent et des situations passées. Si une difficulté survient le jour du passage du permis de conduire, vous aurez certainement déjà vécu la même situation, et saurez alors quel comportement adopter pour y faire face sans paniquer.
  • Ne pas paniquer : en cas d’erreur le jour de l’épreuve du permis de conduire, il ne faut pas rester bloqué sur cette situation. En effet, une erreur n’est pas systématiquement une faute éliminatoire, alors restez concentré jusqu’à la fin.
  • Commentez votre conduite : décrivez dans votre tête l’environnement : les panneaux, les marquages au sol, les autres véhicules, les piétons… et décrivez également vos actions (toujours dans votre tête). Cela va vous aider à travailler votre regard et votre analyse. Vous ferez plus attention et vous adapterez mieux votre vitesse.

A La Navette, tous nos élèves passent le permis la semaine suivant la fin de leurs leçons de conduite. Cela permet un apprentissage de la conduite rapide et efficace. Chaque élève réalise ses heures de conduite avec un seul formateur. Contactez-nous pour plus d’informations sur nos stages de permis automatique ou manuelle !

A lire aussi :
  • Comment faire un créneau du 1er coup ?

  • Top 10 des fautes éliminatoires à l’examen du permis

  • 7 astuces pour prendre confiance au volant

  • Combien de temps faut-il pour obtenir le permis de conduire ?

  • Tout savoir sur les questions permis de vérifications

  • Tout savoir sur la conduite accompagnée à Paris

  • Le stationnement en bataille : Quelques conseils !

  • Réussir son code de la route en moins d’une semaine

  • Réussir sa marche arrière en ligne droite

  • Réserver sa date d’examen avec Candilib

  • Obtenez le code rapidement avec La Navette !

  • Comment faire demi-tour en 3 temps ?

  • Déroulement permis : tout savoir sur l’examen

  • Permis boîte auto vs boîte manuelle : que choisir ?