Déroulement permis : tout savoir sur l’examen

Le déroulement de l’examen pratique permet de dresser un bilan de compétences de vos aptitudes à la conduite.

Sachez d’abord que pour pouvoir passer l’examen pratique, vous devez avoir obtenu votre code de la route.

De plus, le nombre maximum de présentations est de 5 sur une période de 5 ans à compter de la réussite de votre code de la route.

Avant l’examen

Afin de ne pas stresser le jour du permis, arrivez en avance le jour J, et vérifiez bien que vous avez avec vous votre pièce d’identité et votre convocation. Le cas échéant, pensez à votre livret d’apprentissage (conduite supervisée, accompagnée et candidat libre). Votre examinateur sera amené à effectuer le contrôle de ces documents avant le début de l’examen. Si vous êtes accompagnés par une auto-école, vous n’aurez que votre pièce d’identité à présenter.

L’examen en tant que tel dure une trentaine de minutes, cela comprend l’installation au poste de conduite, le moment où l’examinateur vous explique le déroulement de l’épreuve pratique et la partie où vous êtes en circulation.

Lorsque vous êtes en circulation l’inspecteur va vous guider dans un premier par des directions claires comme l’a fait votre moniteur pendant la formation, puis vous aurez une phase de conduite autonome, en et hors agglomération. L’examinateur vous donnera une direction à suivre par panneau et à vous de bien vous diriger et vous positionner en fonction de cette direction.

L’idée est de voir si vous êtes capable de chercher une direction, de lire des panneaux, tout en assurant la sécurité du véhicule et des autres usagers.

Installation au poste de conduite

Une fois que vous rentrez dans la voiture, prenez le temps de vous installer, ne vous précipitez pas, dans tous les cas, l’inspecteur vous laissera le temps qu’il vous faudra pour vous installer au poste de conduite. Prenez le temps de vous relâcher, souvent la pression monte quelques minutes avant le début de l’examen. Une fois installé, l’examinateur va vous poser quelques questions avant de valider votre dossier. Il peut vous demander si vous portez des lunettes ou vous faire un test de vue en vous demandant de lire à haute voix une plaque d’immatriculation d’un véhicule garé quelques mètres plus loin.

Début de l’épreuve

Le début de l’examen est une phase importante où il faut souffler, respirer et ne pas se laisser submerger par la pression.

Durant l’examen, l’examinateur va vous tester dans différentes situations. l’idée n’est pas de vous piéger. Il va vous emmener dans des endroits plus ou moins fréquentés et vérifier que vous connaissez bien le code de la route et que vous êtes capable, tout en utilisant correctement la voiture, de respecter les règles et de circuler en toute sécurité.

Conduite autonome

Durant l’examen, l’examinateur va vous laisser conduire en toute autonomie. Pour cela, l’expert évalue vos compétences en matière d’analyse et de réponses apportées aux différentes situations de conduite qui se présenteront à vous. Il ne va pas vous expliquer quoi faire mais il va vous donner les directions et il faudra suivre l’itinéraire indiqué. Il va également vous faire des remarques sur votre conduite, si des choses ne sont pas faites correctement. Il faut prendre ces remarques comme des conseils pour vous aider à vous améliorer sur la suite de l’examen et il ne faut pas prendre peur et les prendre comme des remarques qui pourraient vous empêcher d’avoir votre permis.

Manoeuvres

Vous devrez également réaliser une ou deux manœuvres : créneau à droite ou à gauche, rangement en épi ou en bataille, marche arrière en ligne droite ou en courbe, demi-tour ou arrêt de précision. En plus de la réalisation de ces manœuvres, l’inspecteur vérifiera que vous prenez en compte les autres usagers et la signalisation.

Très souvent après la manœuvre, une fois que vous êtes arrêté, l’examinateur va vous poser des questions de vérification intérieure ou extérieure, une question liée à la sécurité routière et une question portant sur des notions élémentaires de premier secours. Les bonnes réponses à ces questions permettent de gagner quelques points supplémentaires assez facilement.

Fin de l’épreuve

L’épreuve dure une petite demie heure, cependant, en cas de faute éliminatoire, l’inspecteur met fin immédiatement à l’épreuve et vous devrez retenter votre chance. Une fois que vous avez terminé votre examen, les résultats sont accessibles sur internet 48h après. Vous aurez besoin de votre numéro NEPH pour consulter votre résultat. Si le résultat est positif, vous pourrez télécharger et imprimer la grille de notation qui vous permettra de conduire en attendant de recevoir votre permis.

Si vous êtes présenté à l’épreuve de conduite c’est que votre enseignant estime que vous avez le niveau pour pouvoir obtenir votre permis, donc ayez confiance en vous, essayez d’avoir une conduite qui ressemble le plus possible à la conduite que vous avez eu avec votre moniteur !

A lire aussi :
  • Réussir sa marche arrière en ligne droite

  • Top 10 des fautes éliminatoires à l’examen du permis

  • Comment faire un créneau du 1er coup ?

  • Réussir son code de la route en moins d’une semaine

  • 7 astuces pour prendre confiance au volant

  • Le stationnement en bataille : Quelques conseils !

  • Conseils et astuces pour ne pas stresser le jour du permis

  • Tout savoir sur les questions permis de vérifications

  • Réserver sa date d’examen avec Candilib

  • Comment faire demi-tour en 3 temps ?

  • Combien de temps faut-il pour obtenir le permis de conduire ?

  • Obtenez le code rapidement avec La Navette !

  • Tout savoir sur la conduite accompagnée à Paris

  • Permis boîte auto vs boîte manuelle : que choisir ?