🚀 100€ euros de réduction sur nos stages éclairs avec le code AUTO2024, uniquement à Marseille 🚀
auto-école

12 janvier 2023

Comprendre la décision de l’inspecteur du permis de conduire

Héléna de La Navette

Le permis accéléré, en plus rapide

La décision de l’inspecteur de l’épreuve pratique du permis de conduire, vous la trouverez sur le site de la Navette ou de la sécurité routière. Lorsque vous êtes face à un échec, il est capital de bien comprendre pourquoi votre conduite a échoué. En cas d’avis favorable de l’inspecteur, ce document permet de justifier auprès des forces de l’ordre que vous êtes autorisé à conduire. En cas d’avis défavorable, il vous permet de mieux cibler vos efforts lors d’un prochain passage ! Votre score conditionne désormais le délai d’attente pour une prochaine représentation au permis. Voici quelques clés pour mieux comprendre cette grille d’évaluation.

Un délai de représentation en fonction du Score de votre CEPC

Maintenant, les délais de représentation sont calculés en fonction du “total général” situé en bas de la grille de votre CEPC.

Différents cas se présentent:

  • Pas de délai pour un total de points supérieur à 25 (faute éliminatoire)
  • 10 jours pour un total de points entre 21 et 25 (faute éliminatoire)
  • 20 jours pour un total de points entre 16 et 20
  • 30 jours pour un total de points entre 11 et 15
  • 45 jours pour un total de points inférieur ou égal à 10

Notez qu’en cas d’absence à l’examen, le délai sera de 40 jours et 30 jours si vous annulez l’examen dans les 6 jours qui précèdent. Parallèlement, il faut tenir compte des possibilités de votre école de conduite pour repasser une nouvelle épreuve pratique du permis. Si vous souhaitez repasser le permis rapidement, vous pouvez vous tourner vers l’école de conduite qui offre les délais de passage les plus courts et ainsi ne pas perdre votre niveau de conduite. Par exemple, la Navette vous propose un forfait de 6 heures avec représentation accélérée à l’examen. Votre formation initiale acquise, ces quelques heures de formation supplémentaires vous permettront de mieux comprendre la décision de l’inspecteur du permis de conduire et d’effectuer les derniers réglages avant le jour J.

Paramètres de la décision de l’inspecteur du permis de conduire

Les paramètres du CEPC sont des compétences générales. L’inspecteur vérifie si vous êtes compétent et que vous n’êtes pas dangereux en situation de conduite. Une expertise lourde de conséquences en réalité. Connaître ses capacités à partir de ces compétences, c’est déjà faire preuve de maîtrise. Vous avancerez mieux à l’examen si vous en connaissez les ressorts. Considérez l’examen comme un jeu et respectez ses règles ! Vous libérerez une charge importante de stress. Votre formateur doit renforcer votre attitude et vous rendre plus “léger” avant d’affronter l’inspecteur ! En ce sens, notre stratégie de formation à la conduite consiste à vous familiariser avec cette situation.

Nous vous présenterons à l’examen après avoir réalisé plusieurs examens blancs et entretiens de groupe. Vous pouvez lire la décision de l’inspecteur du permis de conduire dans une grille comprenant 4 parties (compétences générales): la maîtrise du véhicule, l’appréhension de la route, le partage de la route et les bonus. Le score maximum est de 31 points. Vous devez obtenir un score de 20 points sans commettre aucune faute éliminatoire permis.

Connaissance et maîtrise du véhicule

Ici 8 points. Elle est composée de trois compétences spécifiques: savoir s’installer et assurer la sécurité à bord (2); effectuer les vérifications du véhicule (3); connaître et utiliser les commandes (3). Suite à la période covid, les inspecteurs ne posaient plus les questions permis et attribuaient automatiquement 3 points. Mais ces questions sont à nouveau en vigueur depuis janvier 2023. C’est une question de bon sens, vous devez connaître les commandes et éléments de votre véhicule pour maîtriser les choses.

De nombreux supports existent pour travailler cette partie, comme le livret de Codes Rousseau. Votre meilleure ressource reste probablement votre moniteur, qui facilitera votre apprentissage à ce sujet. Concernant linstallation au poste de conduite, c’est un exercice de bon sens que vous pratiquez depuis le début de la formation. Attention lorsque vous quittez un stationnement, il faut rigoureusement automatiser cet exercice ! Un départ avec intervention de l’inspecteur, peut bêtement vous faire perdre 1 point et vous déstabiliser pour la suite.

Embarquez pour le permis accéléré !

Découvrir les stages

Plus généralement sur la décision de l’inspecteur du permis de conduire

Soyez vigilant et envoyez un bon signal dès le départ ! L’utilisation des commandes reste la partie la plus complexe pour beaucoup, surtout en boîte manuelle, car elle doit être automatisée.  Volant et trajectoire, accélérations et freinages, utilisation de la boîte de vitesses… Votre aptitude est évaluée à diverses allures et dans diverses situations de conduite (ville, route, autoroute). Caler, se tromper de rapport de vitesse ou faire des écarts de trajectoire peut vous faire perdre 1 ou 2 points (si vous répétez la même erreur). Assurez-vous de ne pas affecter la sécurité, montrez que vous êtes en capacité d’AGIR !

Appréhender la route

Cette partie peut rapporter 9 points. Les trois compétences spécifiques qui la composent sont: prendre l’information (3); adapter l’allure aux situations (3) et appliquer la réglementation (3). Vous montrerez ici votre capacité d’anticipation (en fonction des éléments extérieurs) et la conformité de votre conduite aux règles du code de la route. Votre conduite doit s’intégrer dans l’environnement ! Prendre l’information c’est regarder loin, utiliser vos rétroviseurs et faire des contrôles directs avant d’agir. Assurez votre déplacement !

De plus, en conduite, 

Il faut avoir un regard très mobile et rechercher la comparaison des possibilités avant-arrière, gauche-droite… On vous demandera aussi d’adapter votre allure et de rester maître du véhicule dans les situations dangereuses (rue étroite, trafic dense, présence d’usagers vulnérables, intersection, route sinueuse…). Il faudra aussi afficher une dynamique de conduite appropriée pour ne pas gêner la circulation (voies rapides, démarrages, hors agglomération…). Enfin, vous devrez appliquer la réglementation et circuler en cohérence avec le code de la route.

Partager la route avec les autres usagers

Encore 9 points. Nous parlerons ici de communiquer avec les autres usagers (3); Partager la chaussée (3) et Maintenir les espaces de sécurité (3). Vous montrerez que vous avez automatisé l’utilisation des clignotants et que vous tenez compte de ceux des autres usagers. Circuler sans ambiguïté, c’est avancer en sécurité ! Vous choisirez avec pertinence votre voie de circulation (au regard du code et de la situation). Maintenez votre position dans cette voie. Vous aurez une appréhension générale de l’ensemble des voies de circulation et comprendrez votre environnement.

Enfin, vous placerez votre véhicule avec précision sur les intersections pour ne pas gêner les autres usagers et mieux les dégager. Vous serez particulièrement vigilant envers les usagers vulnérables (piétons et deux roues) et laisserez toujours les espaces de sécurité nécessaires. Attention aux distances de sécurité sur autoroute, une circulation plus rapide nous laisse moins de temps pour agir. Pour finir, en cas de croisement difficile ou de circulation dans une rue étroite, ne serrez pas les voitures de droite ! Maintenez votre position près de la ligne axiale, laissez plus d’initiative aux autres conducteurs et agissez à allure lente.

Les compétences “Bonus” transversales

Cette partie n’est pas critique au niveau de la décision de l’inspecteur du permis de conduire (5). Vous serez évalués dans des situations normales lors de l’examen. C’est-à-dire des situations classiques et peu complexes, des situations de code. Le problème étant que l’on ne maîtrise pas toujours les contextes de circulations, surtout en région Parisienne, vous vous retrouverez parfois dans des situations plus complexes. Votre attitude et votre capacité à gérer ces difficultés particulières vous rapportent 2 points (analyse et réactivité).

Si ce n’est pas totalement le cas (sans faute éliminatoire), vous recevrez de l’aide de la part de l’inspecteur sans que cela soit éliminatoire, juste un peu moins de points à cet endroit. Votre capacité à suivre des destinations indiquées par panneaux vous rapportera 1 point. C’est ce que l’on appelle la conduite autonome. Vous avez souvent du mal à lire les panneaux parce que vous roulez trop vite ou que vous ne recherchez pas les panneaux. Quoi qu’il en soit, tout le monde peut se tromper de direction dans la vie ?! Ce n’est pas grave.

La bonne attitude pour décrocher le permis

Bien que cela paraisse normal en examen, montrez que vous êtes un être social, soucieux du bon fonctionnement du système. Vous ferez bien sûr très attention aux plus fragiles et votre courtoisie vous rapportera 1 point. Pour finir, 1 point de conduite économe et respectueuse de l’environnement vous sera attribué si votre conduite est souple et que vous assurez un minimum de confort. SVP, préservez votre véhicule et vos passagers !

La décision de l’inspecteur du permis de conduire en résumé

Vous pouvez tous réussir à l’examen si vous en connaissez les modalités ! Votre moniteur vous aidera à élaborer une stratégie, votre stratégie, pour gérer au mieux votre conduite et rester vigilant dans cette situation d’examen. C’est toujours la même chose quand vous entrez en formation. Que vous allez au restaurant ou assistez à un spectacle, on vous propose un programme pour vous permettre d’accueillir au mieux toutes les informations que vous allez recevoir. Cette préparation préalable est certainement une de vos meilleures armes pour lutter contre le stress. Il faut bien sûr avoir automatisé la partie mécanique, technique et comportementale de votre conduite…

Mais comme les choses ne sont pas écrites, vos points forts compenseront toujours vos faiblesses ! Préserver un équilibre viable, c’est ce que nous vous proposons à travers un programme clair, spécifique au permis accéléré, comprenant une première phase d’automatisation des processus et une seconde phase d’autonomie et de préparation à l’examen. Ainsi, vous donnerez le meilleur de vous-même !

Partagez l’article

Contactez notre équipe au 01 82 28 07 20